Automotive

Croissance des volumes de données et des besoins d’essais

Les exigences de l’industrie automobile en matière de technique de mesure et d’essai connaissent actuellement une évolution très dynamique. La tendance à la conduite autonome induit une augmentation des exigences pour la sécurité et la fiabilité des systèmes.


Elle va aussi de pair avec une complexité croissante des voitures. Cependant, l’augmentation du nombre de capteurs et de logiciels et la mise en réseau poussée des systèmes multiplient aussi les risques d’erreurs.


Cette évolution impose des essais plus intensifs, plus précis et plus étendus. Bien souvent, les sous-traitants et les OEM réalisent leurs essais au-delà des normes VDA et IATF pour éviter des campagnes de rappel onéreuses. Ceci concerne surtout les essais de durée de vie, de simulations environnementales et de mesures longue durée.

Les tendances dans la technique de mesure et d'essai

  • Le besoin d’essais en cours de développement augmente. La stabilité à long terme des systèmes complexes pour les automobiles doit aussi être assurée sous des conditions environnementales sévères.
  • Les bancs d’essai sont en mesure de traiter de plus en plus rapidement des volumes de données en forte croissance. L’évaluation des données s’effectue déjà en cours d’essai et les résultats sont aussi accessibles à distance.
  • La technique de mesure devient plus rapide, fait appel à une plus haute résolution et permet d’enregistrer des séries de mesures illimitées. Les résultats des essais sont retraçables à tout moment.

Grands volumes de données, analyses plus flexibles et performantes

  • Des scénarios d’essais plus complexes. Les véhicules deviennent plus complexes et nécessitent un environnement d’essai plus flexible et plus performant. Toutes les tâches de mesure, de commande et de contrôle ainsi que les fonctions d’évaluation sont intégrées en un seul système et réalisables même indépendamment d’un PC. Les applications de bancs d’essais se laissent adapter individuellement et le déroulement des essais peut être complètement automatisé.
  • Des volumes de données de plus en plus grands. Les essais de durée de vie de composants produisent souvent de très grands volumes de données de l’ordre d’un ou de plusieurs téraoctets. Ces volumes de données doivent être acquis en continu, analysés puis archivés de manière infalsifiable. Les valeurs mesurées sont sauvegardées avec leur horodatage même en cas de pannes de courant et maintenues à disposition. Des mécanismes de sauvegarde intégrés assurent la sécurisation des données même en cas de défaillance du PC ou du disque dur, par exemple par enregistrement sur des lecteurs NAS.

Technique de mesure et d’essai pour les exigences du secteur automobile

  • À l’exemple de la simulation environnementale en chambre d’essai climatique : un fabricant soumet des composants d’automobiles à des sollicitations thermiques et mécaniques 24h/24 dans le cadre d’essais longue durée. Ces essais veulent simuler différentes valeurs de température, de pression et de débit, le comportement en corrosion ou des sollicitations vibratoires dans un agitateur (shaker). Pour ce faire, ils mettent en œuvre des appareils Message de Delphin. Le logiciel ProfiSignal Klicks permet de surveiller la chambre d’essai climatique et les échantillons même directement à partir du poste de travail.
  • À l’exemple de l’automatisation d’essais de durée de vie : un sous-traitant automobile teste la durée de vie de ventilateurs sous différentes conditions environnementales. Le dispositif d’essai définit automatiquement des vitesses variables dans le cadre de profils d’essais individualisés et teste des régulations en fonction du besoin selon la température ambiante. L’amorçage s’effectue via des sorties analogiques, numériques et PWM.
  • À l’exemple de l’acquisition mobile et autonome de données : un moyen de prédilection pour tester et évaluer des composants et des systèmes sous conditions réelles est de réaliser des essais de conduite. L’enregistrement mobile et autonome des données s’effectue avec les enregistreurs Loggito et Expert Logger. Grâce à leur fonctionnement autonome, leur alimentation 12/24 Volts et leurs interfaces, ces appareils conviennent de manière optimale à ce besoin. Les vitesses de moteurs et autres paramètres sont captées via le bus CAN et un capteur GPS enregistre la position, la vitesse et la distance parcourue.